Plantes médicinales & alcool

Alcool & Plantes

De nombreuses préparations de phytothérapie (alcoolature, teinture mère, gemmothérapie) utilisent de l’alcool pour extraire les principes actifs des plantes car certains de ces principes ne sont tout simplement pas solubles dans l’eau !

La présence d’alcool limite l’usage de ces produits chez l’enfant, la femme enceinte ou chez les personnes sensibles.

Quand un fruit fermente, il contient de l’alcool. Et oui, sinon il n’y aurait pas de vin !


Il faut savoir qu’il y a dans l’air plusieurs micro-organismes, dont des levures. Celles-ci convertissent le sucre en alcool. Or les fruits qu’ils soient verts ou mûrs ont forcément des levures. On dit souvent qu’il faut que les fruits soient mûrs pour qu’ils contiennent de l’alcool. En effet, c’est à ce moment qu’ils ont le plus de sucre, et donc que les levures pourront l’utiliser pour le transformer en alcool.
Nous ingérons également de l’alcool lorsque nous buvons des jus de fruits, des limonades, des sodas, du café ou encore du thé par exemple…des produits qui pourtant ne sont pas censés contenir de l’alcool. Un jus de fruits ouvert depuis plusieurs jours va commencer à fermenter, ce qui va former de l’alcool. La quantité sera minime, mais présente. La revue « 60 millions de consommateurs » a réalisé une étude qui montre que la moitié des colas testés contenaient de faibles doses d’alcool, jusqu’à 10 mg par litre (soit environ 0,001% d’alcool).

Tout est question de dose !

Un enfant de moins de 1 an élimine très lentement l’alcool. C’est pourquoi, il sera préférable d’utiliser l’homéopathie ou l’oligothérapie.

De 3 à 5 ans, les plantes sous forme de gemmothérapie pourront être utilisées sans crainte en respectant des dosages appropriés.

A partir de 5 ans, les alcoolatures ( ou teintures de plantes fraîches ) pourront être employées en respectant 1 goutte par kilo par jour en 2 ou 3 prises.

Pour évaporer l’alcool et limiter son absorption mettez les gouttes d’alcoolature ou de gemmothérapie dans un peu d’eau chaude.

More articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *