I love Gin & Genévrier

Mais pourquoi parler du Genévrier, parce que j’aime le Gin ?

Il y a certainement un peu de vrai !  L’ envie de faire notre propre Gin commence à résonner de plus en plus. Il n’est pas coutume de mélanger les alcools de bouche et les alcools médicinaux mais je crois que chez nous la magie de la distillation va nous faire « sauter » cette barrière !

Un article sur le Gin viendra donc peut-être dans quelques temps…

Mais alors si ce n’est pas pour le Gin, Pourquoi parler du Genévrier ?

C’est un peu ma « plante totem », celle dont mon corps a souvent besoin.

Il n’est pas évident de faire sa propre évaluation constitutionnelle afin de connaitre les tendances d’excès et de déficience de nos fonctions physiologiques. Cependant, cette approche est l’une des clés pour se soigner en phytothérapie. Il vaut mieux prévenir que guérir…

Après avoir cru pendant longtemps que mon foie était mon organe faible, j’ai finalement compris que c’était mes reins qui me jouaient des tours !

A quoi servent les reins ?

Ils filtrent le sang, collectent les déchets, et les éliminent dans les urines. Ils assurent également la régulation de l’eau corporelle et de la pression sanguine, et la production de vitamine D active rien que ça !

Ce soir je dors moins bête

  • Les reins filtrent environ 180 litres de sang chaque jour !
  • Les reins filtrent le sang environ 50 fois par jour.
  • Les reins reçoivent de 1 000 à 1 200 ml de sang chaque minute.

Quels sont les symptômes de déficience du système rénale ?

Si vous avez : des mictions fréquentes, diluée et pâle (souvent la nuit), rougissez facilement, avez souvent soif, une tension artérielle relativement basse, la tête qui tourne lorsque vous passez d’une position assise ou couché à une position debout c’est-à-dire hypotension orthostatique commune. L’explication est que votre sang reste au niveau du plexus solaire et remonte graduellement vers le cerveau mais parfois les reins et les artères n’arrivent pas à suivre assez rapidement est votre corps compense par une sensation de vertige, ou même en vous évanouissant.

D’autres symptômes peuvent être repérés : par exemple si vous régissez mal aux variations soudaines de température et d’humidité, rétention d’eau et mal de tête à court terme. Les syndromes pré-menstruels (mieux connu chez les femmes que chez les hommes !).

Ce n’est pas une liste exhaustive et vous n’êtes pas obligés d’avoir tous ces symptômes pour avoir une déficience des reins !

Observer et apprenez à vous connaître…

Médecine traditionnelle : un coup de rein en hiver

L’énergétique chinoise s’appuie sur 12 organes principaux dont il faut prendre soin pour préserver sa santé et sa vitalité. La saison est particulièrement importante à suivre pour cela : chaque organe a son propre rythme annuel avec une saison où il se remplit d’énergie, puis cette énergie se décline à la saison suivante. L’hiver est considéré comme la saison du Rein et de la Vessie. C’est le moment qui correspond à l’élément Eau.En médecine traditionnelle chinoise le Rein, est un organe qui stocke notre réserve d’énergie, je ne vous expliquerai pas en détail les différents types d’énergies mais l’important à retenir est que cette réserve d’énergie est à protéger et qu’il important de la restaurer en hiver.

Genévrier (Juniperus communis : en latin juniperus « jeune », du celte gen, « buisson », et prus, « âcre »)

Revenons maintenant à notre genévrier, plante du rein par excellence mais pas seulement car il agit aussi sur le foie et le sang comme détoxiquant vasculaire général.

Petit tour rapide de ses actions :

  • Action rénale : le genévrier est un dépuratif puissant qui permet de relancer la fonction excrétrice du rein (en diminuant l’urémie et l’uricémie), par son action tonique il pourra également soulager les cystites. /! Si le rein est déjà enflammé ou irrité, l’action du genévrier peut-être trop brutal.
  • Action hépatique : il détoxifie la cellule hépatique, c’est pourquoi il peut être préconisé dans les allergies hépatites, la cirrhose…
  • Action sur le sang : il détoxifie le sang en facilitant l’élimination de l’urée, de l’acide urique, du cholestérol et même des excès de sucre. On pourra l’utiliser pour soulager des rhumatismes (effets anti-inflammatoires).

Vous l’avez compris c’est un grand purificateur, il aidera l’organisme à se nettoyer lors des traitements lourds et peut également avoir une action sur la surcharge pondérale. La phytothérapie l’a totalement adopté, on le trouve sous forme huile essentielle, d’alcoolature, de gemmothérapie, de macérats huileux…et que dire des cuistos et des distillateurs qui l’utilisent comme aromates !

Afin de vous aiguillez sur l’utilisation de tel ou tel produits voici quelques pistes (ce n’est en rien une ordonnance…demander toujours l’avis à votre médecin !)

Huile essentielle de Genévrier :

  • Mettre quelques gouttes dans une huile végétale pour une huile de massage qui soulage les rhumatismes.
  • Pour éviter les flatulences et améliorer la
    digestion il est possible de prendre des gouttes en interne de façon non prolongée. La posologie classique pour les huiles essentielles est d’1 goutte par 10 kilos de poids par jour (exemple : une personne de 60 kilos pourra utiliser 6 gouttes d’huile essentielle par jour).

Alcoolature de Genévrier :

Il vaut mieux le prendre en cure de 15 jours, en prenant dans un premier temps 10 gouttes 3 fois par jours et augmenter à 3 fois 20 gouttes maximum si l’alcoolature est bien supportée. On l’utilisera lors de bronchites, cystites, diabètes gras, troubles digestifs fonctionnels, eczémas suintants, goutte, calculs urinaires rénaux, néphrites (tumeurs, abcès rénaux), rhinites, rhumatismes.

Gemmothérapie :

Le risque d’irritation rénale est beaucoup moins importante. Si vous avez comme moi, une petite déficience au niveau du rein, je vous conseille les bourgeons en cure de 21 jours à raison de 3 fois 5 gouttes par jours. Il sera très actif au niveau des reins mais il drainera aussi l’ensemble de la zone foie-vésicule biliaire, et aura une effet circulatoire et éliminera les déchets Il peut aussi être utilisé pour baisser le cholestérol. La gemmothérapie agit aussi au niveau énergétique, vibratoire. Le genévrier est connu pour :

« protéger l’homme de ses pensées et le purifie, c’est-à-dire qu’il aide, s’il le désire, à se débarrasser de ses scories mentales ».

Franck Ledoux « La Phytembryothérapie »

Phyto-aromate :

Cure de Baie contre la grippe : Manger chaque jour pendant 2 semaine des graines de genièvre les plus fraîches possibles : 2 le premier jour, puis 4 le deuxième jour, puis 6, 8, 10, 12, 14, 12, 10, 8, 6, 4, 2

L’épice du Loup : Poudre orange séchée, baies de genièvre et ail.

Dragée de Saint Roch : « Pour les vents et la digestion » 3 ou 4 baies après le repas. Faire confire les baies bien mûres dans un sirop de sucre (1 L eau + 1 L sucre), laisser réduire plusieurs jours sur l’arrière du feu. Etaler sur une plaque et laisser sécher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *